Accès open flyers (réservation d'avions)

Accueil

IMG_0987.JPG IMG_9139.JPG IMG_0990.JPG RW22.JPG Merville-CV.JPG

 

Présentation du Club

 

Notre Club existe depuis 1945 : 70 ans ! Ce n’est pas une entreprise commerciale, c’est une association de bonnes volontés dont la première vocation de former au pilotage toutes celles et ceux qui en ont envie, les jeunes et les moins jeunes (nous avons des élèves agés de 15 ans et des élèves de plus de 60 ans). Et, une fois la formation terminée, nous permettons à nos membres de voyager et de se perfectionner grâce la diversité et à la qualité de nos avions.

Chaque année entre 100 et 120 membres s’inscrivent chez nous pour apprendre et pour voler, ils ont entre 15 et 80 ans (eh oui, on pilote encore à 80 ans !), ce sont des hommes et des femmes qui viennent de tous les horizons.

Le mot du président

 

« On comprend enfin pourquoi les oiseaux chantent quand ils sont en l’air »

La phrase n’est pas de moi. Elle est du Père Ménard, parachutiste, aumônier militaire. Mais elle est tellement vraie !

Lorsque l’on est aux commandes d’un avion, on y éprouve un extraordinaire sentiment de liberté et d’apaisement qui permet d’effacer toutes les difficultés et les problèmes du quotidien. Pendant le temps du vol, on est simplement heureux et déconnecté des contingences de la vie courante.

On y découvre la richesse d’un environnement qui nous paraît si banal vu d’en bas. On y découvre la beauté de notre France, de ses côtes, de ses villes, de ses paysages variés dans lesquels 2000 ans d’histoire ont laissé des traces innombrables, de ses reliefs, de ses chefs d’œuvres naturels ou construits par l’homme. On voit tout cela tellement mieux d’en haut !

Bien sûr, il faut aussi s’occuper de l’avion. Il faut apprendre et donc, travailler. Mais c’est vrai pour tous les engins : les motos, les voitures, les bateaux, etc … et même les vélos. Est-ce que vous vous rappelez la première fois où vous avez roulé seul(e) sur le vélo sans roulettes arrière ?

Eh bien, je vous assure que, lorsque pour la première fois, vous serez seul à bord, au bout de la piste et que vous mettrez les gaz, vous vous créerez un souvenir que vous n’oublierez jamais et vous vous en fabriquerez des milliers d’autres ensuite.
Faites-le ! ça vaut vraiment la peine !